À propos

Très facile d’écrire des articles et de raconter ses voyages. Moins facile de parler de soi et de se présenter! Par où commencer?

Je m’appelle Emy et je termine tranquillement ma vingtaine. Alsacienne d’origine (dans le nord-est de la France non loin de la frontière allemande; j’adore ma région!), je vis à Montréal depuis 2011. De juillet 2017 à juin 2018, je suis en Nouvelle-Zélande dans le cadre d’un Working Holiday Visa.

J’ai découvert le Québec en 2009 où je suis venue faire un stage de trois mois grâce à l’Office franco-québécois pour la jeunesse, autrement appelé l’OFQJ. J’ai vécu dans une famille de chiliens immigrés au Québec et l’expérience a été vraiment enrichissante. Espagnol, français et anglais se mêlaient dans ma tête le temps d’un printemps. Je suis ensuite revenue deux ans plus tard, conjoint à mes côtés, visa d’étudiante en poche, pour obtenir ma maîtrise en communication-recherche à l’Université du Québec à Montréal. J’ai enchaîné les visas : permis d’études, permis de vacances-travail pour le chum, permis de travail hors-campus, prorogation, permis de travail post-diplôme pour enfin aboutir sur la résidence permanente. Ouf!

Randonnée automnale au Parc National du Mont-Tremblant, secteur de la diable

Je me suis mise à voyager les fins de semaine et les longs week-ends parce qu’au Canada, on commence avec deux semaines de congés payés. Si on veut voir du pays, il faut donc s’organiser. Mon expérience au Canada m’a fait découvrir trois choses :

  • Le besoin de renouer avec la nature : après avoir vécu dans des villes comme Strasbourg, Paris et Montréal, j’avais besoin de retrouver de l’espace, de reconnecter avec la verdure, la forêt, la faune, de rencontrer le silence, d’admirer des paysages et de prendre des grandes doses d’air frais.
  • Les randonnées et le plein air : j’ai acheté tout mon stock de randonnée et de camping récemment. Je n’étais pas très en forme quand j’ai commencé à faire de la randonnée et au début, je n’avais pas énormément de plaisir à suivre mes amis. Mais une fois arrivée en haut de la montagne, je me sentais accomplie et j’étais fière de moi.
  • La course à pied : ma remise en forme est passée par là. Après une scolarité en sport-étude basket, j’ai arrêté complètement l’activité physique pendant 7 ans. Grave erreur. Ce sont des paris lancés à moi-même qui m’ont fait reprendre le sport. Au début je n’étais pas capable de courir 3 km sans m’essouffler. Trois mois plus tard, je courais mon premier demi-marathon hypothermique, une course de 21,1km avec des températures négatives de -20 degrés durant le mois de février à Montréal. J’ai appris à me dépasser et ça fait un bien fou, croyez-moi! J’ai couru mon second marathon (42,2 km) en avril 2017.

 

Parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie dans la région de Charlevoix au Québec. Randonnée de l’acropole des draveurs.

Pourquoi ce site?

Depuis mon arrivée à Montréal, je reçois de nombreux messages et des questions de la part de personnes que je connais mais aussi de la part de parfaits inconnus. Une interrogation revient souvent : que puis-je faire en un week-end en partant de Montréal? Il n’est pas évident d’avoir une notion de distance et de kilomètres à parcourir quand vient le temps de visiter un pays comme le Canada. Vous trouverez donc sur ce site ce que vous pouvez faire en l’espace d’une journée et où vous pouvez aller pour une longue fin de semaine. Je me rends compte que mes aventures me permettent de collecter non seulement de beaux souvenirs mais également un certains nombre de données qu’il serait dommage de ne pas partager.

Il est important de préciser que les avis émis ici n’engagent que moi et dépendent de mes propres expériences personnelles. Ce n’est pas parce que j’ai apprécié une expérience qu’elle vous conviendra nécessairement. Mes weekends sont organisés selon mes intérêts et mon mode de vie.

Je voyage souvent à petit budget. Je préfère une expérience de voyage rustique avec un confort minimum si elle me permet de ne pas me ruiner et surtout de rencontrer des gens.

Randonnée-raquettes avec nuit en refuge dans le Parc National du Mont-Mégantic au Québec

 Contact :

Pour des questions concernant mes voyages, n’hésitez pas à laisser un commentaire dans les sections du blog correspondantes. Pour toute autre information, je suis joignable à cette adresse courriel :

emywestermann@audepartdemontreal.com